tete
Partager sur Facebook Partager sur MySpace
Succube
Incube
gar
gar
.

LA CENSURE

 

Au début, le problème se pose en ces termes : doit-on laisser le droit à n'importe qui de publier n'importe quoi sur Internet ? Mais ensuite, on s'aperçoit que le problème n'est pas aussi simple que cela.

Partons du principe que rien n'est interdit... Autrement dit, tout est autorisé, les discours racistes, pédophiles, obscènes, politiques, scatologiques, sado-masochistes, négationnistes, jusqu'au boutistes, déliristes et même pourquoi pas divagationnistes ? Et dans ce cas, 2 problèmes se posent : le premier est que certains de ces discours sont illégaux dans certains pays dont le nôtre (racisme, pédophilie, négationnisme...) et le second est que nos enfants ne doivent pas voir trop jeunes des choses trop violentes ou pornographiques...

En fait, les problèmes se résolvent en interdisant les sites illégaux, et en autorisant les sites légaux (c'est simple non ?). Je m'explique : nos lois sur la liberté d'expression peuvent très bien s'appliquer au Web et à l'Internet. Certes les sites pédophiles néonazis et autres doivent être interdits, mais on ne peut pas d'un autre coté interdire aux adultes de parler pour protéger les enfants ! Le sexe ne fait-il pas partie de la vie ? Je propose simplement d'indiquer que tel site, bien que légal contient des informations choquantes pour un public trop jeune ! Les parents se chargeront d'empêcher leurs enfants de faire n'importe quoi (ce sera une bonne occasion pour eux de s'en occuper).

L'abus de censure, qui donne le droit à certaines personnes de choisir ce qui est bon pour les autres, constitue une vraie menace pour la liberté d'expression, sur Internet comme ailleurs, mais Internet est encore, à l'heure où j'écris ces mots, le pays où un simple individu qui crée son site a autant de poids que n'importe quel gros industriel...

Il suffit de savoir quand on surf que les informations que l'on trouve ne sont pas vérifiées et qu'il faut tout mettre en doute, mais n'est-ce pas le cas pour d'autres medias ?

La vie est violente, sans doute plus que tout ce que l'on peut trouver sur le web.

 

Power by Power by